Étude entomologique du comportement alimentaire des coléoptères

l'insectarium
En quoi consiste l’insectarium ?
septembre 5, 2016
alimentaire des coléoptères

L’entomologie est l’étudie scientifique centralisée sur les insectes. Les professionnels du métier peuvent se spécialiser sur un domaine spécifique ou englober tout ce qui concerne le monde des insectes.

Qu’est-ce qu’un coléoptère ?

Également dénommés coleoptera (grec), les coléoptères sont une variété d’insectes qui possèdent un élytre protégeant leurs ailes. Il s’agit d’une sorte de membrane qui recouvre les ailes de ces derniers. Cette variété d’insectes est celle qui compte le plus grand nombre d’espèces. En effet, il existe plus de 350 000 espèces recensées dans le monde. On peut par exemple citer les scarabées, les coccinelles, les lucanes, les hannetons ou encore les carabes et les chrysomèles. En générale, ils vivent dans un milieu biotope où ils évoluent en toute sérénité avec d’autres espèces animales.

 Un rôle primordial pour l’écosystème

Nombreux sont les jardiniers qui trouvent une raison de tuer ces petites bestioles et pourtant, c’est une erreur fondamentale. En effet, les coléoptères ne font pas partie des nuisibles au contraire, ils contribuent grandement au bon fonctionnement de l’écosystème.

En plus d’être indispensables pour la chaine alimentaire, ils jouent également un rôle protecteur pour les plantes et les jardins. Par exemple, la coccinelle, comme ces autres cousins coléoptères d’ailleurs, mange les chenilles et les pucerons. Ces insectes qui dévorent les légumes et les potagers. Par ailleurs, cette variété d’insectes élimine également les parasites et les différents prédateurs. En bref, les coccinelles comme tous les insectes de son espèce, purifie, nettoie et protège votre potager. C’est pour cela qu’il est important de les préserver et non de les tuer.

Comportement alimentaire des coléoptères

Si on a vu en bref l’alimentation des coccinelles, le comportement alimentaire de ses cousins ne s’en éloigne pas. Les coléoptères disposent d’une grande variété de ressources alimentaires. Si les uns sont omnivores, les autres consomment les plantes et les petites bestioles. Les coléoptères qui ont un régime alimentaire spécial sont assez rares, certains mangent par exemple les végétaux morts ou les vieux champignons.

D’autres espèces comme les Chrysomélidae se nourrissent d’une seule variété de plantes. En outre, les coléoptères comme les carabidae et le staphylinidae sont des prédateurs. Ils se nourrissent généralement de petites bêtes tels les vers, les escargots, etc. La totalité de ces espèces consomme un peu de tout, mais certaines espèces ont toutes fois des préférences quant à leur proie.

Par ailleurs, les variétés de coléoptères dites coprophages, comme les scarabées, se nourrissent principalement des excréments.