Prévention des nuisibles en période de réchauffement : 6 conseils

Allergie au venin d’insecte
octobre 18, 2021
Guérir la maladie de Lyme – éloigner les tiques
octobre 18, 2021

L’ampleur des dégâts causés par les parasites dépend souvent des conditions météorologiques. S’il fait très froid, par exemple, vous êtes plus susceptible d’avoir des problèmes de souris ou de rats. Par temps chaud, ce sont surtout les insectes qui posent problème. Ces 6 conseils vous aideront à éviter les nuisibles dans votre maison lorsque le temps se réchauffe.

1. Placez de bonnes moustiquaires

Les insectes volants, comme les guêpes ou les moustiques, entrent par les fenêtres. Vous pouvez les empêcher d’entrer assez facilement en installant de bonnes moustiquaires devant vos portes et fenêtres. De cette façon, vous pouvez toujours aérer la maison, mais le risque de voir des parasites voler est moindre.

2. Optez pour la climatisation

Les parasites ne seront pas chassés par un ventilateur. Les moustiques non plus ! L’air conditionné est utile. De nombreux parasites n’aiment pas les grandes différences de température. Les moustiques, cafards et autres nuisibles seront moins actifs si la pièce est refroidie. Si vous avez beaucoup de problèmes avec la chaleur dans votre maison pendant les mois d’été, demandez un devis de climatisation.

3. Tenez compte de la conception de votre jardin

Votre aménagement paysager peut avoir beaucoup à voir avec les nuisibles. Les moustiques, par exemple, se reproduisent bien dans un étang. Votre aménagement paysager et l’éclairage de votre jardin peuvent également attirer des nuées de moustiques la nuit. Et un sol meuble, surtout si le terrain est en pente ou forme un talus, peut être un endroit idéal pour un nid de guêpes. Pensez donc à votre aménagement paysager si vous voulez éviter les nuisibles.

4. Écoutez les parasites

Entendez-vous régulièrement un léger bruissement dans la maison ? Ou vous entendez un bourdonnement ? Il y a de fortes chances que ce soit causé par des parasites.

Si vous entendez ces sons, vous pouvez agir immédiatement. Cherchez la source du bruit. Si vous savez quels parasites sont à l’origine du bruit, vous pouvez commencer à les combattre ou à les faire combattre.

5. Combattre le ver du bois

La lutte contre les vers à bois est très difficile à mener soi-même. Il existe de nombreux conseils, mais il est souvent impossible de les appliquer soi-même. Le ver du bois se propage rapidement et peut devenir un énorme parasite. De plus, les bestioles peuvent sérieusement endommager votre construction en bois. Vous devez faire traiter les vers à bois par des professionnels pour vous en débarrasser correctement.

6. Rendez votre maison sèche

Les espaces humides attirent irrésistiblement les nuisibles. Presque tous les types de nuisibles, à l’exception des souris, préfèrent vivre dans un environnement humide. Il est donc utile de réduire l’humidité dans votre maison. Assurez-vous que la maison est aussi sèche que possible, y compris dans les coins sombres. Vous évitez ainsi les nuisibles comme les cafards, les vers à bois, les lépismes et bien d’autres espèces.

Il est presque impossible de garder chaque pièce exempte de parasites. Il y aura toujours un moustique ou un cloporte. Mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas les prévenir. Si vous gardez ces 6 conseils pratiques à l’esprit, vous n’aurez pas à faire face aux nuisibles dans votre maison pendant les périodes plus chaudes.

Les techniques pour se débarrasser des nuisibles de manière écologique

Souvent très agressifs, les insecticides peuvent polluer l’air de la maison. Avant d’envisager de les utiliser, il vaut mieux se tourner dans un premier temps vers des méthodes plus naturelles afin de faire fuir ces nuisibles qui envahissent votre maison.

En cas d’invasion de souris, il est possible de poser de la litière pour chat usagée dans les endroits où elles ont élu domicile. Cette odeur les repoussera.

On peut aussi utiliser les trappes à souris qui restent le moyen le plus utilisé pour se débarrasser de ces petits rongeurs. L’autre méthode un peu moins connue et pourtant très efficace consiste à utiliser des appareils à ultrasons. Les nuisibles ne supportent pas les hautes fréquences émises par ces appareils.

Pour ce qui est des mites, le meilleur moyen de s’en débarrasser est de disposer des oranges accompagnées de clous de girofles dans ses placards : on évitera ainsi qu’elles ne s’attaquent aux vêtements et tissus. Placer des morceaux de savon de Marseille est aussi très efficace pour se prémunir contre les mites.

Quant aux fourmis, l’idéal est de disperser des odeurs fortes dans les endroits où elles se cachent, celles-ci se dirigeant grâce à leurs phéromones. Le vinaigre blanc et le basilic sont très efficaces.

Les solutions chimiques pour éradiquer les nuisibles de sa maison

Si toutes les solutions écologiques n’ont pas eu d’effet sur la présence des nuisibles, il n’y a pas d’autre choix que d’utiliser des produits chimiques. Si ces insectes et autres rongeurs se trouvent dans un appartement situé dans un immeuble, il est conseillé de consulter ses voisins avant d’envisager d’utiliser des produits chimiques. En effet, en les repoussant d’un logement, les nuisibles peuvent aller se réfugier ailleurs. Il faut alors régler le problème dans tout l’immeuble et se mettre d’accord sur les techniques à utiliser dans chaque appartement. On peut également faire appel à un professionnel qui viendra réaliser un diagnostic complet avant de traiter le bâtiment.

S’il y a des souris et des rats dans une maison et que les solutions précédentes n’ont pas fonctionné, le mieux est de faire appel à un dératiseur, surtout s’il y a des rats, leurs déjections étant dangereuses pour la santé des êtres humains.

Lorsque la présence de cafards est constatée dans une habitation mais qu’ils ne sont pas encore trop nombreux, il n’est pas nécessaire de faire appel à un exterminateur : un insecticide fabriqué avec de la terre de diatomées suffira.

Il est également facile de trouver des insecticides efficaces contre les mites et les fourmis dans le commerce. Il faudra toutefois aérer régulièrement les armoires et les tiroirs qui peuvent contenir du tissu et penser à les parfumer pour éviter que les mites ne reviennent. On peut par exemple mettre des bouquets de lavande dans les placards pour repousser ces nuisibles.

Comment éliminer les puces dans une maison ?

Pourquoi les puces sont présentes dans notre habitation ?

Ce sont principalement les chiens et les chats qui ramènent les puces dans une maison. Ces petites bestioles vivent sur leur hôte et se nourrissent de leur sang en les piquant ce qui provoque démangeaisons, urticaire et éruptions cutanées.

Une puce peut pondre entre 20 à 50 œufs par jour sur une période allant jusqu’à deux mois. Cette ponte s’effectue sur l’hôte mais les œufs tombent sur le sol par la suite en fonction de couchage de l’animal. Ces œufs tombés dans les rainures du parquet, les plis d’un canapé, sur la moquette ne mettent pas plus de 2-3 semaines pour devenir adultes si les conditions chaleur, humidité et présence d’hôte à proximité sont respectées.

La contamination d’une habitation peut donc être très rapide et cela en toute saison. À l’extérieur, une puce ne se développera que sur la période allant du printemps à l’automne.

Lorsque les œufs éclosent en même temps et quantité importante, nous pouvons aussi, en tant qu’humain, être confrontés à des piqures de puces au niveau des chevilles, des aisselles ou encore au niveau des plis de coudes et des genoux.

Les puces peuvent également bondir sur nous lorsque nous jouons avec notre animal. La vigilance est de mise et plus particulièrement avec les enfants car les piqures peuvent provoquer des complications ou transmettre des infections.

Les solutions contre les puces

Si une personne se fait par mordre par une puce, il faut désinfecter les piqures avec une solution antiseptique et consultez sans tarder un médecin.

Lorsque vous voyez votre chien ou votre chat se gratter constamment, appliquez-lui immédiatement un traitement antipuces et emmenez chez le vétérinaire un examen des morsures. Traitez également tous les autres animaux présents dans la maison.

Les endroits où loge votre animal sont aussi à traiter à l’eau chaude savonneuse.

Passez quotidiennement l’aspirateur dans tous les coins et recoins de votre maison en incluant les canapés et autres meubles rembourrés. Changez le sac d’aspirateur à chaque fois en prenant soin de bruler le sac usagé pour éviter toute nouvelle contamination.

Nettoyez à la vapeur, toutes les surfaces qui le permettent (literie, moquette, tapis, rembourrage)

Pour éviter que les puces ne se logent dans vos vêtements, parsemez des feuilles de menthe dans vos armoires.

Plantez de la lavande, de la menthe sauvage, du romarin, des chrysanthèmes à l’extérieur ou dans de spots à l’intérieur de votre maison car ce sont des plantes répulsives pour les puces.

Les traitements pour éliminer les puces

Lorsque l’infestation de puces n’est pas encore abondante, vous pouvez essayer des solutions naturelles, comme :

  • Un mélange d’eau bouillante avec de l’huile d’olive et quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande à vaporiser dans les endroits infestés.
  • Un mélange d’eau et de fines tranches de citron à faire bouillir puis à laisser reposer pendant une nuit avant de le vaporiser sur toutes les parties envahies.
  • Une bougie allumée au centre d’une assiette remplie d’eau à déposer dans la pièce assombrie afin de les noyer.

Ces méthodes naturelles n’élimineront pas totalement les puces de votre maison car elles n’ont quasiment aucun effet sur les œufs. Elles permettent de réduire l’infestation ou de la contrôler en attendant qu’un professionnel intervienne.

Les produits chimiques commercialisés dans les magasins sont dangereux pour l’homme et les animaux et sont inefficaces en cas de mauvaises utilisations.

On vous conseille fortement de faire appel à une entreprise spécialisée de désinsectisation pour éliminer les puces de votre habitation car leurs produits sont adaptés à ces parasites et surtout ils procèdent à une extermination totale de ces minuscules insectes rampants sans vous faire courir le moindre risque.

Invasion de rats et souris dans une maison : que faire ?

Comment détecter la présence de souris ou de rats ?

Les maisons sont un lieu de vie agréable et confortable pour ces rongeurs puisque tous les matériaux sont à proximité pur y construire le nid et les aliments sont faciles à trouver dans ces endroits avec leur odorat très développé.

Les souris et les rats se cachent dans les recoins sombres d’une maison comme le grenier certes mais ils peuvent aussi laisser des traces derrière votre réfrigérateur, sous vos meubles, les lits, les canapés, les radiateurs ou les rideaux allant jusqu’au sol ou même derrière un électroménager posé sur votre plan de travail.

Apercevoir ces rongeurs est très rare car ils se déplacent la nuit mais si vous voyez des excréments aux endroits cités précédemment il y a de forte chance que votre habitation soit infestée de souris ou de rats.

D’autres indices peuvent mettre la puce à l’oreille quand à cette présence non désirée :

  • Dès la tombée de la nuit, les bruits de grattement dans les murs ou les plafonds dus à leurs déplacements.
  • Des traces de dents dans diverses matières qui se trouvent dans votre maison. Attention, ils rongent également les câbles électriques ce qui peut occasionner des incendies.
  • Des traces de gras laissées sur le mur, le sol ou les meubles à l’occasion de leur balade pratiquée toujours sur le même chemin.

Les urines qui ont une odeur désagréable très forte proche de l’ammoniaque pour le rat.

Les traces d’empreintes sont aussi un autre indice irréfutable quant à une infestation de souris ou de rats.

Appelez rapidement un professionnel de la dératisation si vous êtes dans l’un de ces cas afin d’enrayer au plus vite cette invasion et éviter toute transmission de maladie à l’homme mais aussi aux animaux domestiques.

De même si vous voyez une souris ou un rat en journée, contactez immédiatement un dératiseur car cela équivaut généralement à une insuffisance de nourriture suite à une colonie importante.

Les solutions pour éviter l’infestation de souris et de rats

1) Concernant les denrées de toute nature

Ne laissez pas trainer des restes de nourritures et mettez les paquets ouverts dans des boites hermétiques.

Idem pour les aliments de vos animaux domestiques ou les restes de graines donnés aux oiseaux en hiver.

Jetez les ordures dans une poubelle fermée avec un couvercle et pas simplement dans un sac poubelle laissé à même le sol.

Attention au tas de compost qui peut attirer les souris et les rats lorsque des déchets alimentaires y sont déposés.

2) L’isolation de votre maison est primordiale pour empêcher ces rongeurs d’y entrer

Comblez tous les petits trous supérieurs à 5mm présents au sol mais aussi en hauteur autour des canalisations, des câbles ou des tuyaux extérieurs. Un trou de crayon suffit amplement à une souris pour s’y faufiler.

Installez des bas de portes aux portes donnant sur l’extérieur.

Réparez votre toit et posez du grillage en métal au niveau des trous.

Les ouvertures de ventilation et les briques creuses abimées devraient également être protégées par du grillage métallique.

Munissez vos canalisations d’égouts et d’évacuation de grilles métalliques et vérifiez leur état. Un rat peut s’introduire par un tuyau d’égout ou une canalisation abimée et s’introduire chez vous par les toilettes : laissez toujours l’abattant fermé.

3) Éliminez toute la végétation à proximité des murs de votre maison car c’est un lieu idéal pour créer un abri ou un nid et les arbustes, branches ou plantes grimpantes sont parfaits pour grimper sur le toit. Tondez votre pelouse au plus court

4) Entretenez votre intérieur en nettoyant régulièrement sous et dans vos meubles, sous votre frigo, sous votre cuisinière pour enlever toutes les petites miettes attirant les souris et les rats. Évitez le désordre dans votre grenier ou votre cave pour limiter le plus possible une éventuelle nidification.

Les traitements contre les souris et les rats

Il est important d’agir vite en cas d’infestation car ils se reproduisent rapidement et les souris et les rats peuvent transmettre de nombreuses maladies.

 

La solution la plus connue, c’est le fameux piège à souris/rat mécanique mais qui ne sert pas énormément en cas d’infestation massive puisqu’il faut le nettoyer et le réarmer entre deux prises.

  • L’appareil à ultra-sons n’est pas non plus d’une grande utilité car avec le temps les souris et les rats s’accoutument à ce bruit qui devrait les faire fuir.
  • Les poisons : dangereux pour l’homme et les animaux domestiques, ils ne sont pas non plus d’une grande aide pour faire disparaitre les souris et les rats car au bout de quelques jours seulement ils s’en détourneront puisque l’aliment empoisonné ne sera plus assez frais pour ces rongeurs.
  • La dératisation.

La dératisation est à faire par un professionnel qui peut choisir soit une méthode douce (les faire fuir sans les tuer) ou une méthode radicale.

Avant toute intervention, le dératiseur se déplace in-situ pour prendre connaissance de l’importance de l’infestation et des moyens à utiliser afin d’établir un devis en bonne et due forme.

Après acceptation de l’offre de prestation, le dératiseur placera divers appâts dans votre maison en respectant les règles de sécurité par rapport à la non-accessibilité de ces produits aux enfants ou aux animaux domestiques. Il est donc important de ne pas déplacer ces pièges mis en place pour ne pas diminuer l’efficacité du traitement et mettre en danger toute personne.

La société de dératisation vous fournit des conseils adéquats pour ne plus être infesté par des souris ou des rats à l’avenir. En savoir plus sur les tarifs de dératisation d’une maison.

Comme pour toutes éliminations d’animaux intrus présents dans votre maison, on vous préconise de toujours faire appel à une société de dératisation pour vos problèmes de souris et de rats afin d’éviter de nombreux risques et d’avoir des résultats positifs quant à leurs disparitions.